Millionairetez

Les 5 bonnes raisons de continuer à investir en SCPI en 2020

L’année 2020 est certes marquée par la crise économique due au Covid-19 et les investissements en SCPI sont menacés. Cependant, les sociétés civiles de placement immobilier ont été conçues de manière à bien résister aux périodes d’incertitude. Voici donc les 5 bonnes raisons de continuer à investir dans ces classes d’actifs en 2020.

Bénéficier de l’expertise d’un professionnel en temps de crise

Les SCPI sont pilotées par des professionnels, ce qui fait que les investisseurs sont totalement épargnés de toutes contraintes relatives à leur gestion, depuis l’acquisition du parc, son entretien et sa revente. Ce sont donc ces professionnels qui vont déployer toutes les stratégies nécessaires au bon fonctionnement de ces véhicules de placement pendant la période de crise. Ces spécialistes des SCPI sont des experts financiers, patrimoniaux, juridiques et immobiliers, compétences dont un investisseur classique n’est pas forcément doté. Ainsi, grâce à leurs expériences et à leur savoir-faire, ceux-ci pourront maintenir à niveau leur rentabilité et faire profiter des dividendes aux investisseurs, dans la mesure du possible et malgré la crise qui prévaut actuellement.

Investir dans un contexte de relance progressive de l’économie

Il est encore assez trop pour parler de sortie de crise, bien que le déconfinement progressif ait été amorcé. Cette levée du confinement a en effet pour but de relancer l’économie. Ainsi, certains secteurs d’activité récemment gelés par la situation de crise seront à nouveau remis sur les rails. Les entreprises commenceront à redevenir solvables car pourront s’acquitter des arriérés en ce qui concerne leurs loyers. Il ne devrait donc pas y avoir d’impact notoire sur la distribution des dividendes, à condition que la période de récession ne s’étende pas sur le long terme. Cette reprise de l’économie est toutefois incertaine, en fonction de la gravité de la crise. Il y aura toujours des secteurs plus affectés que d’autres, d’autant que la crise est d’envergure internationale et que de nouvelles donnes sur le marché mondial de l’immobilier peuvent voir le jour.

Affaires, Jour De L'An, Saint Sylvestre

Placer son argent dans la pierre

Bien que les SCPI soient des titres de propriété, l’investisseur en y souscrivant, place son argent dans la pierre. L’immobilier a toujours su se montrer comme étant une valeur refuge. Vigilance cependant car le rendement peut baisser pour les SCPI les plus fragilisées et ce, si la crise perdure dans le temps. Les sociétés de gestion ont alors déployé des mesures de soutien et d’accompagnement des PME locataires qui se retrouvent en position délicate pendant et à l’issue de la crise. Car c’est sur ces locataires que repose la capacité de la SCPI à redistribuer les revenus locatifs auprès des investisseurs.

Tirer profit de la diversification

Investir en SCPI, c’est détenir un patrimoine immobilier diversifié dans son portefeuille. Cette diversification est extrêmement importante et bénéfique en ce sens où les entreprises locataires ne sont pas touchées de la même manière et de la même intensité en cas de crise. Les SCPI peuvent donc survivre à une période de détresse en continuant à percevoir des loyers des locataires épargnées par le gel des activités.

Pouvoir opter pour le démembrement

Pour mieux sécuriser son investissement en période de crise, pourquoi ne pas se passer volontairement de dividendes pendant cette période incertaine tout en étant propriétaire de ses parts ? C’est l’achat en nue-propriété qui permettra à l’investisseur de profiter de cet avantage, en plus d’acquérir ses parts à prix décoté. La durée du démembrement peut prendre plusieurs années, en moyenne de 8 ans à 10 ans. Au moment où la période du démembrement expire, le souscripteur en nue-propriété devient pleinement propriétaire de sa SCPI, c’est-à-dire d’ici quelques années et lorsque la situation aura nettement évolué.

Les publications similaires de "Conseils"

  1. 16 Août 2020Quels autres placements en dehors de l'assurance-vie ?420 visites
  2. 22 Juil. 2020N'oubliez pas de penser à la SCPI pour booster votre assurance-vie739 visites
  3. 30 Sept. 2019On vous aide à vous former sur la fiscalité4795 visites
  4. 17 Mai 2019Placements financiers : le Luxembourg vaut le détour1466 visites
  5. 29 Déc. 2018Prenez votre trésorerie en main4371 visites
  6. 20 Déc. 2017Impacts de la donation entre époux dans la succession2060 visites
  7. 19 Déc. 2017Bien gérer son argent à deux1402 visites
  8. 22 Oct. 2017La colocation en Pinel, un bon plan ?2830 visites
  9. 13 Oct. 2017Comment choisir entre le régime micro BIC ou le régime réel ?1395 visites
  10. 8 Sept. 2017La gestion de patrimoine se démocratise vers le plus grand nombre1642 visites
  11. 5 Mai 2017Assurance-vie mono support : fonctionnement et rendements actuels2104 visites
  12. 8 Mars 2017Je me porte mieux depuis que je fais appel à un expert comptable de Nantes2006 visites
  13. 29 Janv. 2017Ce logiciel d'audit financier peut vous aider à gérer vos comptes1732 visites
  14. 22 Oct. 2016Les conseils d'Eric Olhats pour réussir comme un footballeur pro1846 visites
  15. 16 Sept. 2016Comment changer facilement de compte bancaire ?1693 visites